Agir

1er réseau associatif de financement des créateurs et des repreneurs d'entreprise

223 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français

16 100 entreprises et 40 750 emplois créés ou maintenus en 2015

En faveur des repreneurs

La reprise d’une entreprise est une alternative à la création ex nihilo. Elle est plus exigeante en fonds propres. Le réseau s’outille pour répondre à ce besoin grandissant. Pour faire face au vieillissement des chefs d’entreprise et faciliter la transmission de leurs entreprises, des fonds régionaux se mettent en place avec l’aide des Régions et de la Caisse des Dépôts qui permettent de compléter les prêts des plateformes locales.

Les entreprises en reprise
 

En 2015, 5 224 entreprises en reprise ont été financées par Initiative France, permettant de maintenir ou de créer 16 734 emplois, ce qui représente 32% des projets soutenus en 2015. La reprise d’entreprises est plus consommatrice en fonds propres. Le montant moyen des prêts d'honneur est de 9 950 € pour les reprises contre 8 300 € pour une création d'entreprise. Le nombre d’emplois est aussi logiquement plus élevé en reprise : en moyenne, une reprise représente 3,2 emplois contre 2,5 pour l'ensemble des entreprises financées.

Fonds régionaux
 

Dans les mêmes conditions que leur cœur de métier et avec les mêmes services (prêts d’honneur, accompagnement), les plateformes Initiative apportent leur appui aux candidats à la reprise d’une entreprise, tout en s’adaptant aux besoins propres à la reprise. Pour faire face au nombre croissant d’entreprises à reprendre au cours des prochaines années et aux besoins supérieurs de fonds propres des repreneurs, des fonds régionaux spécifiques se mettent en place, à l’initiative ou avec l’appui des Conseils régionaux et de la Caisse des Dépôts, permettant d’abonder les prêts d’honneur. 

  • En Aquitaine, la Région et la Caisse des Dépôts ont créé un fonds Aquitaine Transmission géré par Aquitaine Initiative, coordination régionale des plateformes de la région. Ce fonds complète les fonds de prêts d’honneur des plateformes d’Aquitaine et de deux associations du réseau Entreprendre.
  • En Bretagne, le fonds pour la reprise-transmission BRIT (Bretagne Reprise Initiative Transmission) a été mis en place début 2007 par la Région et la Caisse des Dépôts. Il est géré par Initiative Bretagne, coordination régionale des plateformes Initiative dont il complète les interventions.
  • En Ile-de-France, un fonds dédié à la transmission d’entreprises a été lancé début 2010. Abondé par la Région et la Caisse des Dépôts, Ile-de-France Transmission est géré par la coordination régionale des plateformes franciliennes, Initiative Ile-de-France. Il complète les fonds de prêts d’honneur des plateformes Initiative et des associations du Réseau Entreprendre d’Ile-de-France.
  • Lorraine Transmission est abondé par l’Etat, la Région Lorraine et la Caisse des Dépôts. Géré par Initiative Val de Lorraine, il permet aux plateformes de Lorraine d’accorder un prêt complémentaire au prêt d’honneur classique.
  • En Auvergne, c’est le fonds Auvergne Transmission, géré par l’association régionale Initiative Auvergne Innovation&Transmission, qui remplit ce rôle pour le compte des plateformes Initiative de la région.
  • Limousin Transmission a été lancé fin 2010 avec l’appui du Conseil régional et de la Caisse des Dépôts. Il intervient lui aussi en complément de l’intervention des plateformes et de Réseau Entreprendre Limousin. Sa gestion administrative et financière a été confiée à Initiative Limousin.
  • Enfin, Languedoc-Roussillon Transmission est le dernier né de ces fonds régionaux pour la reprise, avec l’appui de la Région et de la Caisse des Dépôts. Sa gestion est confiée à Initiative Languedoc-Roussillon. Il permet là encore d’abonder les prêts des plateformes par un prêt d’honneur complémentaire.

En savoir plus:

 

BRIT
Aquitaine Transmission
Ile-de-France Transmission
Limousin Transmission
Lorraine Transmission
Initiative Auvergne Innovation&Transmission
Languedoc-Roussillon Transmission

Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020