bandeau générique

1er réseau associatif de financement des créateurs et des repreneurs d'entreprise

215 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français

17 325 entreprises et 45 700 emplois créés ou sauvegardés en 2018

09/12/2019

L’épicerie de Saoû, un commerce qui rassemble

L’une est traiteur. L’autre a écrit une vingtaine de livres de cuisine japonaise. Magalie Granjon et Laure Castaing, toutes deux habitantes du village de Saoû, dans la Drôme, ont repris l’ancienne supérette pour en faire une épicerie moderne et conviviale. Un pari réussi : lancée en juin 2018, l’entreprise génère 700.000 euros de chiffres d’affaire en 2019. 4 personnes ont été recrutées à temps partiel. Elles ont remporté le Grand Prix du concours « Initiative O Féminin », organisé par Initiative Auvergne-Rhône-Alpes et France Active Auvergne-Rhône-Alpes.

« L’épicerie de Saoû : c’est bien plus que du dépannage, faire ses courses n’est plus une corvée »
C’est avec détermination et un peu d’appréhension que les deux amies se sont lancées le pari de redynamiser l’ancienne épicerie en créant un magasin de proximité qui pouvait répondre à toutes les attentes. Anciens du village, jeunes couples, familles et touristes : tout le monde y trouve son bonheur. « Nous voulons concilier alimentation de base et produits locaux pour fidéliser tous les types de clientèle », explique Laure Castaing.
L’entreprise travaille avec 130 fournisseurs (dont 3 producteurs de Picodon), la plupart locaux, avec un accent particulier mis sur le bio et les fruits et légumes de saison. « Pour se démarquer de la distribution traditionnelle », desévènements gourmands, des dégustations avec des petits producteurs et des démonstrations de cuisine sont organisés pour animer le commerce et le village.

Un accompagnement sur mesure par Initiative Vallée de la Drôme Diois
« On s’est senties accompagnées, soutenues et portées. Plus d’un an après l’ouverture, la plateforme Initiative est encore présente à nos côtés et nous aide à développer notre réseau ». Magalie et Laure ont chacune obtenu un prêt d’honneur à l’issue de la présentation de leur projet et de l’échange lors du comité d’agrément. Cette étape a été soigneusement préparée avec l’équipe de la plateforme.  « J’étais assez à l’aise avec les chiffres, mais j’avais besoin d’être rassurée » précise Laure. « J’ai senti que les équipes de la plateforme et les membres du comité d’agrément connaissaient bien le secteur, le milieu rural et prenaient le recul nécessaire pour analyser nos besoins de financement ».

 ---

« L’épicerie du Saoû », 1 route de Bourdeaux, 26400 Saoû.

Epicerie de Saou

---

Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020