bandeau générique

1er réseau associatif de financement des créateurs et des repreneurs d'entreprise

223 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français

16 100 entreprises et 40 750 emplois créés ou maintenus en 2015

09/10/2013

"Le parrainage est à mes yeux la pierre angulaire de l'accompagnement d'un chef d'entreprise"

Jean Aubineau, président d'Initiative Vendée Centre Océan parraine également plusieurs chefs d'entreprise. Il témoigne.

« C’est la prise en compte du développement local qui motive mon engagement au sein d'Initiative France. Pour que nos territoires vivent et se développent, pour que s’y créent des emplois, nous avons besoin d’entreprises pérennes. Et pour que les entreprises que nous aidons soient pérennes, leurs créateurs doivent être bien accompagnés.

Le parrainage est à mes yeux la pierre angulaire de cet accompagnement. Au-delà du suivi technique, qui permet de surveiller régulièrement les résultats économiques de l’entreprise, le parrainage nous permet d’aborder toute la vie de l’entreprise avec l’entrepreneur.

Initiative France est à mes yeux le seul lieu où l’on combine un tel souci d’efficacité économique, un humanisme et la prise en compte des besoins du territoire. Je défends même l’idée que nos créateurs doivent partager ces trois préoccupations. C’est une chance énorme que nous avons de pouvoir agir simultanément sur ces différents registres.

Cela dépasse le seul parrainage, qui est un outil au service de cette cause. Parrainer tout seul un nouvel entrepreneur, cela ne m’intéresse pas. Mais parrainer un créateur ou un repreneur d’entreprise qui veut s’inscrire lui-même dans une dynamique territoriale, en sachant que les élus locaux et les banques sont derrière nous et partagent le même objectif, voilà qui donne du sens à notre action !

Ensuite, au quotidien, parrainer, c’est être capable d’aider le créateur à trouver les réponses aux questions qui se posent à lui. Mais pour moi, il est fondamental que cette action là ait un sens collectif. Pour participer de près à la vie du mouvement, j’ai le sentiment que cette approche là est partagée aujourd’hui par un grand nombre de bénévoles. »

Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020