bandeau générique

1er réseau associatif de financement des créateurs et des repreneurs d'entreprise

223 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français

16 100 entreprises et 40 750 emplois créés ou maintenus en 2015

23/07/2009

Mise à l’eau de Fluvial Initiative

La première plateforme nationale sectorielle a été lancée le 21 juillet en présence de deux ministres et de Bernard Brunhes.

En remettant les deux premiers prêts d’honneur de Fluvial Initiative à des bateliers, Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du commerce, de l’artisanat, des PME, du tourisme et des services, et Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat chargé des transports, ont salué le 21 juillet la « mise à l’eau » de la plateforme, lors d’une conférence de presse de lancement. A leurs côtés, les acteurs de cette naissance : Entreprendre pour le Fluvial, la Caisse des Dépôts, France Initiative et l’ensemble des partenaires financiers et techniques de l’opération. 

« La création de cette nouvelle structure est une des suites du Grenelle de l’environnement et elle participe au Plan de relance du gouvernement », a rappelé Dominique Bussereau. L’Etat s’est fixé un objectif de report de 25% du transport routier sur d’autres voies, dont le transport fluvial. Cela passe concrètement par une relance d’une filière qui doit faire face à un double enjeu, rappelé par Albert Ollivier, président de Fluvial Initiative : le départ à la retraite de nombreux bateliers et un fort besoin de renouvellement de la flotte.

Fluvial Initiative est donc la première plateforme France Initiative qui intervienne sur un secteur d’activité, le transport fluvial, à l’échelle du territoire national. Elle est dotée par ses fondateurs - la Caisse des Dépôts, Voies navigables de France, le Crédit Coopératif, les Banques populaires – de 4.5 millions d’euros pour 3 ans, qui permettront d’accorder des prêts d’honneur de 10 000 à 90 000 euros, avec un très fort effet de levier (de l’ordre de 14) sur les prêts bancaires. Les entrepreneurs-bateliers pourront ainsi faire face aux investissements très lourds que représente la création ou la reprise d’une entreprise de batellerie et qui peuvent aller de 150 000 euros à 3 millions d’euros.

Six plateformes France Initiative de bassin
Le mode opératoire de cette plateforme est singulier. Elle s’appuie en amont sur l’expertise technique d’Entreprendre pour le fluvial, émanation de Voies navigables de France, qui valide le projet (état du bateau, cohérence du projet, qualifications de l’entrepreneur). Le comité d’engagement de Fluvial Initiative valide le plan de financement, incluant le montant du prêt d’honneur, avant que l’une des plateformes France Initiative de bassin ne reçoive le créateur en comité d’agrément et ne décide in fine de l’attribution du prêt et des mesures d’accompagnement. Ces plateformes de bassin sont au nombre de six et, pour l’occasion, elles interviennent à une échelle plus large que leur territoire: il s’agit de Val de Seine Initiative, pour le bassin parisien, d’Oise Est Initiative pour le bassin de l’Oise, de Rouen Initiative, pour la partie aval de la Seine, de VNEI pour le bassin du Nord, de Metz Initiative pour le bassin de l’Est et de Rhône Développement Initiative pour le bassin du Rhône. Ces plateformes sont également chargées du suivi et de l’accompagnement des créateurs. 

Bernard Brunhes a insisté sur le caractère innovant du montage, en rappelant qu’il permettait au mouvement d’être un acteur d’une politique publique de première importance, celle du développement durable. Hervé Novelli a relevé le potentiel économique de la filière et remarqué le rôle de France Initiative : « Je salue l’adaptation des plateformes qui élargissent ainsi leur modalités d’intervention », tout en rappelant à l’occasion que l’intervention de France Initiative était un gage de pérennité puisque que 87% des entreprises accompagnées par les plateformes sont toujours en activité après 3 ans.

Contact :
Fluvial Initiative
6 rue Galilée
75116 Paris. Tél. 01 407 20 01 68
Contact : Jean Loeper, chef de mission
fluvial.initiative@gmail.com

Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020