bandeau générique

1er réseau associatif de financement des créateurs et des repreneurs d'entreprise

223 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français

16 100 entreprises et 40 750 emplois créés ou maintenus en 2015

20/11/2012

Passage de témoins à Initiative Nord Isère

« Fort de mon expérience, je suis arrivé très confiant lors de mon premier rendez-vous avec mon filleul. Je lui ai tout de suite montré que je pouvais parfaitement répondre à toutes ses questions. Seulement, je n’avais pas bien écouté ce qu’il attendait de moi et j’ai eu l’impression de ne servir à rien » confesse Guy Boschetty, parrain de deux filleuls.

Cette confidence témoigne du climat de fraicheur ambiante de la conférence-débat organisée par la plateforme Nord Isère Initiative en présence de jeunes entrepreneurs venus avec ou sans leur parrain, de parrains en apprentissage, de parrains expérimentés, de chefs d’entreprise, de membres de comités d’agrément, d’animateurs et présidents de plateforme, et de représentants des réseaux partenaires. Construite autour d’une dizaine de témoignages, cette rencontre avait pour objectif de séduire de nouveaux parrains. Le débat, très interactif, a permis de passer en revue de nombreux aspects du parrainage. En voici un aperçu :

Pourquoi faire la démarche de devenir parrain? « C’est avant tout une question de plaisir, cela est très enrichissant personnellement car on apprend beaucoup » atteste Danielle Plas, marraine au sein de la plateforme Initiative Rhône pluriel. Jean-Jacques Lefumeux, parrain référent de Nord Isère Initiative, ajoute qu’il avait envie de faire partager son expérience de chef d’entreprise. En tant que parrain référent, il participe aussi au recrutement des parrains. « L’état d’esprit, le besoin de transmettre son expérience, l’envie de donner de son temps sont autant de critères essentiels à la sélection » explique-t-il. 

Qu’attendent les jeunes entrepreneurs de leur parrain ? Ayant créée son entreprise de conseil et formation dans le domaine agricole début 2009, Véronique Meloni a contacté Nord Isère Initiative dans l’espoir de trouver un parrain. « J’avais besoin d’une oreille attentive à qui je pouvais me confier dans n’importe quelle situation. Mon parrain, au contraire de ma famille, a le recul nécessaire pour m’aider dans la prise de décision lorsque la charge émotionnelle est trop forte » témoigne-t-elle. Ce que confirme Virginie Manin, à la tête d’une toute jeune entreprise spécialisée dans l’organisation d’événements. A la recherche d’un parrain, elle indique que c’est avant tout le retour d’expérience du parrain dont elle a besoin.

Le parrain a-t-il un rôle d’expert ? « En tant que parrain, je n’apporte pas une solution à un problème précis, j’essaie avant tout d’être à l’écoute de l’entrepreneur et de l’aider à être un bon chef d’entreprise. Je ne cherche pas à me substituer aux experts (comptables, judiciaires) » témoigne un parrain bénévole de la plateforme Val de Saône Dombes Initiative. Cet avis est partagé par de nombreux parrains.

Est-il indispensable de s’investir dans le parrainage sur le long terme ? Isabelle Gotillot, marraine depuis de nombreuses années, rappelle qu’il existe au sein de la plateforme Nord Isère Initiative, deux types de parrainage. Un format classique qui permet d’accompagner le créateur sur une durée de 2 ans et qui s’apparente davantage à un rôle d’écoute et le mandat d’intervention. Ce format s’inscrit sur une durée très courte (2 jours de formation) où le parrain intervient plus en tant qu’expert sur un sujet très précis. « A partir du mandat d’intervention, le parrainage devient accessible à toute bonne volonté », conclut Mme Gotillot.

Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020