Partager :
microcrédit, réseau Initiative

Passer des sports de glisse au Zef, un module qui se glisse dans nos masques de tous les jours pour apporter de la ventilation, c’est le pari qu’Etienne Mombereau et Pascal Raoust ont fait en plein confinement, alors que la commercialisation de leur première innovation était mise en péril. Rencontre avec ces deux entrepreneurs qui, financés et accompagnés par Initiative Pays d’Aubagne-La Ciotat, ont su rebondir.

Innovation et résilience

Début 2020, les deux entrepreneurs lancent la commercialisation du WhimsiFoil, un paddle doté d’une aile sous-marine et d’un moteur électrique qui permet d’évoluer debout, à 50 cm du niveau de l’eau. Leur création séduit les professionnels du tourisme. Mais le confinement et l’évolution de la pandémie mettent un coup d’arrêt à leur projet : dans le flou quant à l’évolution de la situation, les acheteurs intéressés se rétractent et reportent leur investissement.

Très vite, Etienne Mombereau et Pascal Raoust rebondissent et décident de mettre leurs compétences et leur esprit d’innovation au service de la crise. Ils réfléchissent d’abord à une solution d’aide à la respiration qui s’avère trop compliquée à mettre en œuvre et nécessite des validations scientifiques et médicales longues à obtenir.

Le Zef, un module ultra-léger pour rendre le port du masque plus confortable

À ce moment-là, les masques entrent dans leur quotidien : un équipement indispensable mais peu agréable à porter en continu. Ils inventent alors le Zef, un petit module qui se place dans les masques et envoie un filet d’air filtré au porteur. Equipé d’une batterie, un petit ventilateur génère un flux d’air : ainsi, la bouche ne touche plus la surface intérieure du masque et le confort s’en trouve grandement amélioré. L’air est renouvelé et rafraîchi, l’humidité ne s’accumule plus.

Le masque étant devenu obligatoire sur les lieux de travail depuis le 1er septembre, les deux entrepreneurs misent beaucoup sur l’intérêt des entreprises pour leur produit. Ces dernières pourraient alors précommander de nombreux modules pour équiper l’ensemble de leurs salariés.

Soutenus par Initiative Pays d’Aubagne-La CiotatEtienne Mombereau et Pascal Raoust sont très positifs sur l’accompagnement qu’ils ont reçu : « Grâce aux équipes Initiative qui nous suivent, nous avons rencontré de nombreux entrepreneurs dans notre secteur, celui de l’innovation ». Labellisés Initiative Remarquable, ils avaient reçu un prêt d’honneur complémentaire pour financer leur premier projet.

Vendu au prix de 29 € pièce, le Zef fait actuellement l’objet d’une campagne de financement participatif sur Kickstarter.

 

Dans la même catégorie

chef d’entreprise
croissance, Initiative, innovation, comité d’agrément, réseau Initiative, création, repreneur d’entreprises, Louis Schweitzer

Portrait / Témoignages

Gojo Bio, une leçon de ténacité au coeur de la crise sanitaire

En décembre 2019, Marie Perucha et Cédric Diogon créent Gojo Bio, entreprise de fabrication de préparations bio, sans gluten et sans lactose. En mars 2020, tout aurait pu s'arrêter avec le...
réseau Initiative, Initiative France, bénévoles, comité d’agrément
créateur d’entreprises, Initiative France

Portrait / Témoignages

Les Colis Verts : un mode de livraison écoresponsable à Clermont-Ferrand

Financés et accompagnés par Initiative Clermont Métropole, Albane et Erwan Carré ont lancé leur entreprise de livraison urbaine début 2018. Ils livrent les entreprises et les particuliers à...