Partager :
création, croissance, entreprises

Y a-t-il un âge pour devenir chef d’entreprise ? Pour Damien Jouan, c’était à 21 ans : le jeune homme, qui a toujours voulu être entrepreneur, a tout mis en œuvre pour réaliser son ambition. En 2019, il crée Diboiloré, une entreprise spécialisée dans la vente de boissons locales bretonnes et qui emploie aujourd’hui trois personnes en CDI. Le jeune entrepreneur, qui a pu compter sur le soutien et le financement d’Initiative Armor, nous raconte les secrets d’une poussée prometteuse.

Vous avez créé votre entreprise à 21 ans ; l’entrepreneuriat, c’est dans vos veines ?

J’ai toujours su que je voulais créer mon entreprise, depuis que je suis jeune. J’ai choisi mes études en fonction : d’abord un BAC pro Transport et logistique car je voulais être dans le secteur du transport routier, puis j’ai fait une licence Entrepreneuriat et reprise d’entreprise. Suite à ça, j’ai repris ma première entreprise, une société dans le transport poids lourds, avec 24 salariés !

En parallèle, j’étais vendeur de vin en auto-entrepreneur : ça m’a fait découvrir le milieu de la boisson, alcoolisée ou non, et j’ai décidé de me lancer et de créer mon entreprise de zéro. Je suis retourné en Bretagne, proche de ma famille, et j’ai créé Diboiloré en 2019, une entreprise qui valorise les producteurs locaux en vendant les boissons typiques du territoire breton (bière, cidre, chouchen, jus de pomme…). Au départ, l’activité première était de la vente aux professionnels et depuis 2020, on a ouvert une cave de dégustation pour accueillir le public.

Il n’y a pas d’âge pour créer son entreprise, c’est avant tout une question d’état d’esprit et de motivation. En France, les gens ont tendance à se mettre des barrières, alors que c’est tout à fait possible, et c’est d’ailleurs une super aventure !

Comment on se sent, le jour où son entreprise existe officiellement ?

A la fois heureux et anxieux, car il y a toujours de l’incertitude et une prise de risque. Je retiens surtout le moment où mon entreprise est devenue pérenne : là, c’est vraiment un accomplissement, une récompense de tout le travail effectué. Me dire que l’entreprise que j’ai créée embauche trois personnes en CDI – ils ont entre 21 et 23 ans-, leur permet de vivre et de débloquer des projets d’avenir, c’est une grande satisfaction !

Être accompagné, en tant qu’entrepreneur, ça peut faire la différence ?

C’est certain ! Être entouré d’experts dans leur domaine, qui vont nous apporter leur savoir-faire, plutôt que de passer des heures à essayer de faire soi-même… ça permet d’être serein et d’avancer sur le bon chemin. J’ai été accompagné par Initiative Armor, ça m’a beaucoup apporté sur le plan financier comme humain. J’ai pu rencontrer les membres du jury qui m’ont octroyé mon prêt d’honneur et développer mon réseau.

Cette année, on compte ouvrir un nouveau bar et cave de 1 000m2, toujours dans la région : pour ce nouveau projet, je vais sans hésiter faire à nouveau appel à Initiative Armor !

Dans la même catégorie

accompagnement, Louis Schweitzer
prêt d’honneur, création d’emplois, entreprises, microcrédit, innovation, Louis Schweitzer

Portrait / Témoignages

La Librairie Sauvage, une aventure humaine au cœur des Alpes

« La librairie de Louise & Louis » : ça pourrait être le titre d’un film. C’est en fait la vraie aventure entrepreneuriale d’un jeune couple de tout juste 30 ans ! Louis était professeur...
réseau Initiative, microcrédit, parrain, micro crédit, parrainage, reprise, bénévoles, prêt d’honneur
France Initiative, croissance, création, création d’emplois

Portrait / Témoignages

Etape Locale, des casiers automatiques de produits frais 24/7

Pour leurs 30 ans, Marion Chaube et Mélanie Bazatole se sont offertes une belle reconversion professionnelle. Elles ont quitté leurs emplois respectifs pour créer Etape Locale, un distributeur...