Partager :
reprise, plateforme, bénévoles, porteur de projet, croissance

Rien ne prédestinait Felix Romain et Tran-Phi Vu à se lancer dans la culture de fleurs. Pourtant, en 2018, ils suivent une formation à l’école du Breuil qui confirme leur envie de développer une filière quasiment disparue en France : la production de fleurs en zone urbaine. En mai 2019, Ferme Florale Urbaine voit le jour, avec le soutien de Paris Initiative Entreprise (PIE).

 

Réapprendre des savoir-faire oubliés

En France, la très grande majorité des fleurs est importée. C’est ce constat et un intérêt marqué pour l’agriculture urbaine, qui ont amené les deux entrepreneurs à créer Ferme Florale Urbaine. L’entreprise cultive des fleurs 100 % naturelles sur les terrasses de l’hôpital pédiatrique Robert-Debré, à Paris, dans le cadre des appels à projets Parisculteurs de la Ville de Paris. La production est venue à des fleuristes de la région et aux particuliers. Les livraisons s’effectuent en vélo.

Un modèle innovant, qui requiert une grande capacité d’adaptation dans les premières années de l’activité, explique Felix Romain : « La question de la viabilité se pose inévitablement, car c’est une filière qui avait quasiment disparu en France. Nous sommes convaincus de l’enjeu écologique autour de la production de fleur. Le savoir-faire est oublié mais il existe. Tout cela nous amène à penser que ça peut fonctionner et se développer ! »

Pour développer leur activité, Felix Romain et Tran-Phi Vu font appel au savoir des anciens. « Nous dénichons des vieux livres et rencontrons des agriculteurs à la retraite pour connaître des techniques de culture ou choisir les bonnes espèces ».

  

« Grâce au soutien de Paris Initiative France, la banque nous a suivis »

Compte tenu des risques liés à l’activité, les deux entrepreneurs ont limité les risques dans les premiers mois de l’activité. Rapidement, ils s’aperçoivent que la demande est là et se tournent vers Paris Initiative France pour obtenir un prêt d’honneur. L’association leur fait confiance et finance leur projet. Une étape déterminante, qui convainc la banque de leur octroyer un prêt.

Depuis, ils peuvent compter sur l’écoute et les conseils d’un parrain bénévole de PIE : « le parrainage est une solution d’accompagnement efficace. Ancien comptable, notre parrain n’hésite pas à nous donner un coup de main pour la gestion financière ».

 

Pérenniser l’entreprise et soutenir le développement de la filière

S’adapter est une des clés d’une aventure entrepreneuriale réussie. C’est aussi une qualité de Félix Romain et Tran-Phi-Vu. « Aujourd’hui, on connaît les caractéristiques et les contraintes du lieu sur lequel nous cultivons les fleurs. Nous savons aussi que nous ne sommes que deux et que nous ne pouvons pas tout faire », résume Félix. Les deux entrepreneurs anticipent une année plus stable en 2021 avec le développement de l’activité « pépinière » et la croissance de la production pour répondre à une demande de plus en plus forte.

Et à plus long terme ? « Nous voulons prouver que le modèle fonctionne, investir d’autres lieux et soutenir le développement de la filière en accompagnant d’autres porteurs de projets ». L’entreprise est membre du collectif de la Fleur Française et travaille avec d’autres petits horticulteurs installés sur tout le territoire.

 

Pour commander des fleurs, rendez-vous sur le site web de l’entreprise : https://www.fermeflorale.paris/

Dans la même catégorie

chef d’entreprise
croissance, Initiative, innovation, comité d’agrément, réseau Initiative, création, repreneur d’entreprises, Louis Schweitzer

Portrait / Témoignages

Gojo Bio, une leçon de ténacité au coeur de la crise sanitaire

En décembre 2019, Marie Perucha et Cédric Diogon créent Gojo Bio, entreprise de fabrication de préparations bio, sans gluten et sans lactose. En mars 2020, tout aurait pu s'arrêter avec le...
entrepreneur, prêt d’honneur, France Initiative, réseau Initiative, repreneur d’entreprises, création d’emplois
création, Louis Schweitzer, Initiative France, réseau Initiative, amorçage

Portrait / Témoignages

Du confort dans les masques avec Zef !

Passer des sports de glisse au Zef, un module qui se glisse dans nos masques de tous les jours pour apporter de la ventilation, c’est le pari qu’Etienne Mombereau et Pascal Raoust ont fait en...